•  

    Hello tout le monde.

     

    Dans une optique de manger plus sainement et un peu plus équilibré, je teste des recettes notamment pour le 4h et le petit déjeuner. J'ai beau approcher de la trentaine, le 4h est toujours aussi important. Il me permet entre autre de me caler et de limiter le grignotage avant le diner. Je n'ai pas encore la solution pour le craquage devant la télé le soir, d'ailleurs si vous avez des astuces n'hésitez pas à me les laisser en commentaire.

    J'apprécie les pancakes notamment quand ils sont accompagnés de sirop d'érable ou plutôt du sirop d'érable aux pancakes... Cette fois-ci j'ai eu envie de tester les crêpes épaisses à la farine de sarrasin. En plus d'être sans gluten, sans sucre ajouté et sans lactose si vous utilisez du lait végétal, je me suis retrouvée avec de belles crêpes bien épaisses, bien moelleuses, pas sèches et permettant de bien me caler. Je les ai accompagnées de sirop d'érable, pour ne pas changer et d'un kiwi.

    Recette extraite du livre Des petits déjeuners musclés

     

    Crêpes épaisses façon pancakes à la farine de sarrasin

     

    Pour 10 à 12 crêpes épaisses :

    - 150g de farine de sarrasin

    - 1 banane bien mûre

    - 1 oeuf

    - 200ml de lait animal ou végétal à votre convenance, les 2 fonctionnes très bien.

    - 10cl d'eau

    - 1 pincée de canelle

     

    Dans un cul de poule ou un saladier, mélangez la farine avec l'oeuf, la banane écrasée puis délayez avec le lait.

    Au besoin ajoutez 10cl d'eau afin de la détendre un peu.

    Faites chauffer une poêle antiadhésive, au besoin graissez très légèrement votre poêle.

    Versez une petite louche de pâte, en fonction de la taille désirée, au centre de la poêle sans l'étaler.

    Des petites bulles vont se former sur le dessus, retournez la crêpe épaisse et poursuivez la cuisson environ 2 minutes de l'autre côté.

    Procédez pareil jusqu'à la fin de la pâte.

    A déguster chaud, tiède ou froid.

    Je vous souhaite une bonne dégustation.
    Cuisinement votre.

    Si mes recettes vous plaisent, n'hésitez pas à me suivre sur FaceBook et Instagram et à vous inscrire à la Newsletter, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  •  

    Coucou tout le monde.

    Je ne sais pas chez vous mais en Normandie les températures baissent et j'ai eu envie de faire un plat qui réchauffe. C'est souvent à cette période que les plats un peu plus gras sont de sortie.

    Je vous propose une poêlée de pommes de terre à la saucisse de Morteau et fromage à raclette, idéale également pour finir un reste de fromage à raclette.

    Recette adaptée du gourmand magazine

     

    Poêlée de pommes de terre à la saucisse de Morteau

     

    Pour 4 personnes :

    - 1kg de pommes de terre blue belle

    (elle n'est pas forcément adaptée à une cuisson à la poêle mais elle m'intriguait et finalement s'est bien tenue à la cuisson. Elle a de jolies tâches violettes sur la peau)

    - 1 oignon rouge

    - 1 càs d'huile d'olive

    - 8 tranches de lard fumé

    - 1 saucisse de Morteau

    - 8-10 tranches de fromage à raclette

    - 1 branche de thym frais

    - 1 càs d'herbes de Provence

    - Du poivre (je n'ai pas salé car la saucisse, le lard et le fromage à raclette sont déjà salés)

     

    Epluchez et émincez l'oignon rouge. Dans une poêle, faites le revenir avec l'huile d'olive pendant 5 minutes.

    Coupez en morceaux la saucisse ainsi que le lard et ajoutez les dans la poêle. Faites cuire à feu moyen pendant 15 minutes en remuant régulièrement.

    Pendant ce temps, épluchez, rincez et coupez en morceaux les pommes de terre. Ajoutez les dans la poêle ainsi que le poivre, le thym et les herbes de Provence puis prolongez la cuisson à feu moyen pendant 20 à 25 minutes en remuant régulièrement.

    En fin de cuisson, ajoutez le fromage à raclette coupés en morceaux et poursuivez la cuisson 2-3 minutes afin qu'il fonde.

    A servir chaud. Nous l'avons mangé avec une salade verte.

     

    Je vous souhaite une bonne dégustation.
    Cuisinement votre.

    Si mes recettes vous plaisent, n'hésitez pas à me suivre sur FaceBook et Instagram et à vous inscrire à la Newsletter, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  •  

    Coucou tout le monde.

     

    Tout d'abord, je vous souhaite une très belle année, remplie de tout ce que vous souhaitez.

    Les fêtes de fin d'année étant passées, je recommence à faire attention à mon alimentation et j'en profite pour finir les restes des derniers repas.

    J'ai vu un peu grand avec le saumon fumé, il me restait une plaque entière du coup j'en profite pour faire des recettes avec. Vous risquez de voir quelques recettes à base de saumon fumé sur le blog pour les jours à venir.

    J'adore manger la tarte au saumon poireaux de ma mère, j'ai donc voulu la tester sous forme de clafoutis saumon fumé chèvre frais et poireaux.

     

    Clafoutis au saumon fumé, chèvre frais et poireaux

     

    Pour 4 à 6 personnes :

    - 6 tranches de saumon fumé

    - 2 gros blancs de poireau

    - 3 oeufs

    - 10cl de crème semi épaisse 18%

    - 20cl de lait

    - 200g de fromage de chèvre frais

    - 3 càs de farine

    - 1 noisette de beurre

    - Sel, poivre et aneth

     

    Préchauffez votre four à 180°.

    Epluchez, émincez et lavez les blancs de poireau.

    Dans une sauteuse, faites les revenir avec le beurre.

    Pendant ce temps, mélangez les oeufs avec la farine, le sel, poivre et l'aneth.

    Ajoutez le fromage de chèvre ainsi que la crème.

    Une fois le mélange bien homogène, délayez au fur et à mesure avec le lait.

    Emincez le saumon fumé puis ajoutez le à la préparation, ajoutez également les blancs de poireau et mélangez bien.

    Beurrez et farinez un moule allant au four et versez y la préparation.

    Enfournez à four chaud pour 45 minutes.

    A servir chaud ou froid accompagné d'une salade.

     

    Je vous souhaite une bonne dégustation.
    Cuisinement votre.

    Si mes recettes vous plaisent, n'hésitez pas à me suivre sur FaceBook et Instagram et à vous inscrire à la Newsletter, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  •  

    Coucou tout le monde.

     

    Cette recette de blinis, je la fais déjà depuis 2 ou 3 ans mais je n'avais jamais pris le temps de vous la partager.

    La différence entre les blinis et les pancakes c'est déjà qu'il y en a un qui vient de Russie et l'autre des Etats Unis mais c'est surtout l'utilisation de levain pour les blinis sinon le reste du procédé est identique.

    Recette extraite du livre Larousse cuisine du monde.

     

    Blinis maison

    Pour entre 50 à 80 blinis en fonction de leur taille :

    - 325 g de farine

    - 50 cl de lait

    - 10g de levure boulangère

    - 3 oeufs

    - 20 g de beurre

    - 1 càc de sel

    - 1càc de sucre

     

    Préparez un levain rapide.

    Faites tiédir 10 cl de lait puis délayez la levure dedans.

    Mettez 75g de farine dans un bol, ajoutez la levure avec le lait.

    Mélangez bien, couvrez et laissez lever 1h30, il doit doubler de volume.

    Cassez les oeufs puis séparez les blancs des jaunes.

    Faites tiédir le reste du lait avec le beurre.

    Dans un saladier, mettez le reste de farine, ajoutez les jaunes d'oeufs, le sucre et le sel puis le levain.

    Délayez en ajoutant petit à petit le lait tiède, pour obtenir une pâte lisse et sans grumeaux.

    Au besoin, vous pouvait donner un coup de mixeur girafe afin d’aérer la pâte et de ne plus avoir de grumeaux.

    Couvrez avec un torchon et laissez monter la pâte 30 minutes.

    Remuez la pâte, elle doit avoir la consistance d'une pâte à crêpes épaisse.

    Battez les blancs d'oeufs en neige ferme.

    Incorporez-les délicatement à la pâte.

    Graissez une grande poêle avec 1 noix de beurre puis versez de la pâte (environ 1 càs de pâte) afin d'obtenir la taille désirée. Faites cuire à feu doux : les blinis doivent être bien cuits à l'intérieur, sans être trop dorés.

    Retournez-les avec une spatule dès que le dessus n'est plus liquide.

    Faites de même pour le reste de pâtes.

    Servez froid ou chaud avec de la tartinade ou en accompagnement de saumon fumé.

     

    Je vous souhaite une bonne dégustation.
    Cuisinement votre.

    Si mes recettes vous plaisent, n'hésitez pas à me suivre sur FaceBook et Instagram et à vous inscrire à la Newsletter, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  •  

    Coucou tout le monde.

     

    J'ai quelque peu perdu le fil du numéro de mes recettes pour les fêtes mais le principal c'est que je continue à en publier et que je tiens le bon bout.

    Aujourd'hui, on part à l'aventure du pain brioché maison, mais pas n'importe lequel celui d'Eric Kayser.

    Dans sa recette, il utilise du levain mais je n'en ai pas du coup on s'en passera et ça ne changera pas le goût et le moelleux de ce pain brioché.

     

    Pain brioché d'Eric Kayser

     

    Pour 2 beaux pains briochés :

    - 500 g de farine de blé T 65 (ou T55)

    - 150 g d'eau tiède

    - 3 oeufs + 1 pour la dorure

    - 75 g de levain liquide (ou 20 g de levain déshydraté) facultatif

    - 20 g de levure de boulanger fraiche

    - 10 g de sel

    - 25 g de lait en poudre

    - 35 g de sucre

    - 75 g de beurre ramolli

    - Prévoir 2 moules à cake assez large sur la base

     

    Faites tiédir l'eau.

    Dans la cuve de votre robot pâtissier, versez la farine, faites un puits et versez l'eau, les oeufs, le levain, si vous en utilisé, la levure, le lait en poudre.

    Sur les côtés de la farine, déposez le sel ainsi que le sucre. Ils ne doivent pas être en contact avec la levure, ce qui l'empêcherai de gonfler.

    Pétrissez 5 minutes à vitesse lente (vit 2-3/10), puis 10 minutes à vitesse rapide (vit 8/10).

    Ajoutez le beurre ramolli 4 minutes avant la fin du pétrissage.

    Rabattez les bords dans le bol afin de former rapidement une boule et recouvrez d'un linge légèrement humide. Laissez pousser 1 h30. En fin de pousse, la pâte aura doublé de volume. Afin de favoriser la pousse, vous pouvez mettre la pâte dans un endroit assez chaud et légèrement humide.

    Une fois la pâte poussée, donnez un léger coup de poing fariné dedans afin de la dégazer puis sortez la du bol.

    Placez la sur un plan de travail fariné.

    Divisez la pâte en 2 pâtons de poids égal (+ou-). Puis de nouveau chaque pâton en 3. 

    Formez-en des boules puis placez 3 boules dans chaque moule en ne les serrant pas.

    Dorez les pâtons à l'oeuf battu à l'aide d'un pinceau puis laissez pousser 1h.

    Préchauffez le four à 180 °C (therm. 6) après avoir placé une plaque en position basse.

    Passez une seconde couche de dorure à l'oeuf.

    Juste avant d'enfourner, versez 5 cl d'eau sur la plaque chaude.

    Faites cuire 30 minutes environ.

    Une fois cuit, laissez refroidir et démoulez. Bien attendre que le pain soit totalement froid avant de le couper en tranche sinon la mie s'agglutinera.

     

    Je vous souhaite une bonne dégustation.
    Cuisinement votre.

    Si mes recettes vous plaisent, n'hésitez pas à me suivre sur FaceBook et Instagram et à vous inscrire à la Newsletter, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires